Articles avec le tag ‘nomades’

L’art textile des peuples nomades conquiert Paris!

Feutre En 2009 j’ai eu la chance d’apprendre la technique du feutrage. C’était à Elista, en République de Kalmoukie. Dans une exposition d’artisans locaux, j’ai été attirée par les fleurs faits de feutre (laine pure). Ces fleurs et surtout ce matériau m’a stupéfié autant, que j’ai ressenti l’envie de créer du feutre. Autrement dis, je suis tombée amoureuse du feutre! Lire la suite de cette entrée »

‘Gengis Khan, cavalier de l’apocalypse’ sur Arte

‘Gengis Khan, cavalier de l’apocalypse’ sur Arte. [ En ]

‘Gengis Khan, cavalier de l’apocalypse’ sur Arte, samedi 21 septembre à 21h40 (55 minutes): « Les royaumes tremblaient en entendant son nom autant que la terre sous les sabots de ses hordes lancées au galop : Gengis Khan (« roi universel» en mongol) fut ce guerrier impitoyable qui, en 1206, devint le premier chef de toutes les tribus nomades de Mongolie. Lire la suite de cette entrée »

La vie nomade en Kalmoukie

La vie nomade en Kalmoukie dans une kibitka (yourte – ishkä ger)!
[ En | De | Ru | Es | It ]


La vie nomade en Kalmoukie
Lire la suite de cette entrée »

Okna Tsahan Tzam, avril 2001

Okna Tsahan Tzam, avril 2001

Que veux dire votre nom?
C’est ma grand-mère qui m’a donné ce nom. Tsahan Zam, c’est « la route blanche », car je suis né sur le chemin du retour des Kalmouks vers leurs terres de Sibérie après la déportation. On m’a donc appelé « la route blanche », ce qui veut dire aussi « heureux », car le retour était joyeux. C’était en 1957…
(ndlr: En 1943, Staline a décidé de déporter TOUT le peuple kalmouk en Sibérie. En 1957, Khrouchtchev a autorisé le peuple kalmouk a retrouver sa steppe et reconstituer la République de Kalmoukie) Lire la suite de cette entrée »